bormettes-parcellaire-survie-rouge
Certaines parcelles expriment plus que d’autres la personnalité du millésime et le caractère de notre terroir de schistes. Nous avons suivi notre instinct en 2014 pour récolter et vinifier à part La Fonderie, parcelle de vieilles vignes de Mourvèdres et de Cabernet Sauvignon, dont le nom évoque le passé minier de la propriété.
Le millésime 2014 restera dans les mémoires pour ses conditions climatiques extrêmes : entre les inondations de janvier et celles de novembre s’est intercalée une longue période de sècheresse.  Celle-ci ne prit fin qu’avec la grêle du 19 septembre, qui nous obligea à un tri sévère  des baies épargnées, nous conduisant à une récolte d’à peine….13 hectolitres sur les 5 hectares que représente cette très rare cuvée !
.
Vinification

L’assemblage de cette cuvée est basé majoritairement sur ces vieux Mourvèdres pour 78%, auxquels s’adjoint le Cabernet Sauvignon. La récolte, manuelle, a eu lieu le 22 septembre 2014.

Egrappés et partiellement foulés, ces 2 cépages ont été vinifiés ensemble. Puis la quintessence du jus obtenu a été patiemment élevée jusqu’en décembre de l’année suivante, pour 82% en cuve béton et pour 18% en barrique bordelaise de 2 vins.

Non collé, le vin a été très légèrement filtré à sa mise en bouteille, le 15 décembre 2015. Il en a été tiré 1474 bouteilles et 98 magnums, ce qui en fait sa rareté.

Dégustation

Sous sa robe sombre, ce vin dévoile des arômes subtils de cassis, de bois précieux et de poivre du Sichuan. A la fois gourmand et structuré, il offre en bouche des saveurs de fruits noirs et d’épices, des tanins civilisés le portant sur une belle longueur, avec une finale minérale.

Ce vin de garde, dont la puissance rappelle celle des éléments déchaînés, pourra être carafé entre 16 et 18°C pour lui permettre d’exprimer toute son aromatique, sur des viandes savoureuses ou des plats mijotés.

Comments are closed.

Facebook